La personnalité de l’Imam Hassan Mojtaba (a.s)
Vendredi , 05/08/2020 - 16:21

Sa patience, sa piété et sa force étaient apparentes dans ses actions et dans son silence. Il préférait plus discuter que se disputer. Incidents :

Un homme de Syrie est arrivé à Médine et a commencé à médire l'Imam. Celui-ci lui a dit que comme il venait de faire un long voyage il le proposait à manger et à dormir chez lui. L'homme réalisa que la personnalité de l'Imam était honorable. L'homme dit à l'Imam que quand je suis arrivé à Médine j'étais votre pire ennemi et maintenant je vous quitte étant votre meilleur partisan et admirateur.

A chaque fois que l'Imam se préparait à faire son wouzou, il tremblait et son visage devenait pâle. Quand on le lui demanda, il dit : "ne savez-vous pas que je suis debout devant mon Créateur ?"

Il avait l'habitude de distribuer tous ses biens dans la voie d'Allah. Quand il récitait le Coran et lisait un verset commençant par : "vous qui croyez..." il répondait immédiatement : "Labaik allàhoummà labaik (je suis là, Allah je suis là)."

Une fois quand un de ses servants a laissé tomber un aliment brûlant sur lui, l'Imam a récité le verset du Coran (Sourate La Famille d'Imran 3 :134) : "et ceux qui maîtrise la colère... (L'Imam sourit, pas de colère) et pardonne l'homme... (L'Imam l'a pardonné) et Allah aime les bonnes actions (l'Imam a libéré l'esclave)."

Hassan ibn Yasser (Bashari) était une personne sainte de l'Islam et un homme de sagesse (21 A.H. à 110 A.H.-de l'Imam Ali à l'Imam Sàdiq). Il ne croyait pas que l'homme avait le libre choix. Un jour sa pensée a changé et il a écrit à l'Imam Hassan : "Bismillàhir Rahmànir Rahim. O fils de Hàchim, o fils d'Ali, vous êtes l'arche de Noé. Celui qui y monte est sauvé et celui qui le laisse est noyé. Que pensez-vous des actions de l'homme. Sont-elles par Allah ou par nous-même ?" L'Imam a répondu : "O Hassan ibn Yasser, souviens toi ! Ces mains, ces pieds, cette langue et ce corps vous ont été attribués par Allah. Il vous a munit et vous a rendu son gérant pour user de cet équipement pour ses propres usages particuliers." Allah est le propriétaire et l'homme est le détenteur.
 
Source :
http://french.almaaref.org/
Mots clés :