27e Rajjab : L’anniversaire de la Mission prophétique (Mab’ath)
Dimanche , 03/22/2020 - 05:21
Dieu, le Très-Haut, dit dans Son Noble Livre : ((C’est Lui qui a suscité au milieu des hommes illettrés un messager pris parmi eux, afin qu’il leur récite les Versets de Dieu, afin qu’ils les purifient, leur enseigner le Livre et la sagesse, à eux qui étaient naguère dans un égarement évident)) (Coran LXII, 2). Il dit aussi, à Lui la grandeur et la Gloire : ((Gloire à Celui qui a fait voyager de nuit son serviteur de la Mosquée sacrée à la Mosquée très éloignée dont Nous avons béni l'enceinte, et ceci pour lui montrer certains de nos signes. Dieu est celui qui entend et qui voit parfaitement)) (Coran XVII, 1).
Nous célébrons, ce vingt-sept rajab, deux grands jours parmi les jours de l’Islam. Il s’agit de l’anniversaire de la Descente de la Révélation coranique, l’Envoi de Muhammad (P) et de l’anniversaire du Voyage nocturne et de l’Ascension du Prophète (P) vers les Cieux.
C’est au vingt-septième jour du mois de rajab que l’Islam est né, l’Islam que Dieu, à Lui la Grandeur, l’a consigné à Son Messager Muhammad (Psl) et lui a demandé d’y appeler les hommes, d’ouvrir leurs cœurs à sa loi, et d’affirmer dans toute leur existence la vérité que l’unicité de Dieu, à Lui la Grandeur, comme Dieu unique dans le culte et dans la loi.
Nous nous rappelons des actes glorieux du Messager de Dieu (P), ce Messager qui a été formé par Dieu, quarante ans durant, pour qu’il soit un homme distingué par toutes les perfections scientifiques, spirituelles et morales. Dieu l’a formé ainsi après l’avoir créé, comme Il a créé Ses autres messagers avant lui, afin de parfaire sa raison, d’ouvrir son cœur, pour faire de sa vie une vie infaillible, pour que sa place soit la plus haute, la plus éminente et la plus influente dans le domaine de l’obéissance à Dieu, dans le domaine du rapprochement avec Dieu.
Avant d’être chargé de porter le Message, le Messager (P) était analphabète. Il n’avait jamais lu un livre. Il ne savait pas lire non plus. Dieu, le Très-Haut, a dit à ce propos en s’adressant au Prophète (P) : ((Et avant cela, Tu ne récitais pas le Livre, ni ne l’écrivais de ta main ; -alors les gens du faux auraient certainement eu du soupçon)) (Coran XXIX, 48).
Pourtant le Messager de Dieu (P) s’est distingué par rapport à tous les hommes en étant le plus savant sans pour autant savoir lire et écrire.
Le Messager (Psl) incarnait les bons caractères prônés par le Coran de telle manière que les gens lisaient le Coran dans le Livre mais également dans les faits et actes du Prophète (Psl). Le jour de l’Envoi du Prophète (Psl) nous transporte à l’époque où le Messager (Psl) était un individu seul et où Dieu lui a communiqué la Révélation : ((Lis au nom de ton Seigneur qui a créé. Il a créé l’homme d’un caillot de sang ? Lis ! Car ton Seigneur est le très généreux qui a instruit l’homme au moyen du calame, Il lui a enseigné ce qu’il ignorait)) (Coran XCVI, 1, 2, 3, 4, 5). Le Messager (Psl) était seul et Dieu l’a chargé du Message : ((Nous allons te dicter une parole lourde)) (Coran LXIII, 5). Dieu l’a chargé de responsabilités auprès de tous les humains ((Nous ne t’avons envoyé à la totalité des hommes que comme annonciateur de la bonne Nouvelle et comme annonciateur)) (Coran XXXIV, 28). Ainsi, le Message appelle à islamiser le monde ; il appelle les blancs et les noirs, les Arabes et les non Arabes, sur la base de l’appel par les moyens humains et civilisés ((Appelle les hommes dans le chemin de Ton Seigneur par la sagesse et une belle exhortation ; discute avec eux de la meilleure manière)) (Coran XVI, 125). Dieu n’a pas envoyé son Messager pour faire soumettre les humains à sa pensée et à sa culture par la force, mais pour les appeler à ouvrir leurs raisons et leurs cœurs devant la vérité de l’Islam.
C’est pour cette raison que Dieu a voulu que les gens prennent le Prophète (Psl) comme exemple, car il était le Coran parlant alors que le Coran était le Messager silencieux. Dieu a évoqué les bons caractères du Prophète (Psl), son humanisme, sa sensibilité à l’égard des souffrances des gens et sa compassion envers eux en disant : ((Il vous est venu un Envoyé élu parmi vous-mêmes. Lourdes lui sont vos fatigues. Vous êtes sa passion. Aux croyants vont sa tendresse et sa miséricorde)) (Coran IX, 128. Il voulait ouvrir les cœurs de tous les humains à la vérité, à l’humanisme et à tout ce qui rend plus humaines leurs relations : ((Humains ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle. Si nous avons fait de vous des peuples et des tribus, c’est en vue de votre connaissance mutuelle. Le plus digne au regard de Dieu, c’est celui qui est plus pieux)) (Coran XLIX, 13).
Nous nous rappelons l’honneur que Dieu a fait à Son Messager (P) en le favorisant d’être l’élu pour le Voyage nocturne et l’Ascension. ((Gloire à Celui qui a fait voyager de nuit son serviteur de la Mosquée sacrée à la Mosquée très éloignée dont Nous avons béni l'enceinte, et ceci pour lui montrer certains de nos signes. Dieu est celui qui entend et qui voit parfaitement)) (Coran XVII, 1). On dit que Dieu a présenté tous les prophètes à Son Messager Muhammad (P) et que celui-ci a dirigé une prière à laquelle ils ont tous participé. On dit aussi que Dieu l’a fait visiter tout le royaume des Cieux. En nous nous rappelons l’envoi du Prophète (P) ainsi que le Voyage nocturne et l’Ascension, et en constatant toute cette expansion de l’Islam partout dans le monde, nous devons nous considérer comme des disciples, comme des partisans et des compagnons du Messager de Dieu (P), ((Muhammad est le Messager de Dieu et ceux qui sont avec lui sont durs face aux mécréants et miséricordieux entre eux. Tu les verras agenouillés, prosternés, rechercher la faveur de Dieu et Sa satisfaction. Voici à quoi les comparent la Thora et l’Evangile)) (Coran XLVIII, 29).
Il ne s’agit pas d’une simple célébration, mais d’une responsabilité qui est celle de ceux qui sont des porteurs du Message.
http://www.hajij.com/fr/
Source :
Mots clés :